Daina Pensionnat


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La "Lumière Noire"

Aller en bas 
AuteurMessage
Kuro Hikari
~7e année~
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Suit les cours de:
Ami(e)s: Mori?
Amour: XD

MessageSujet: La "Lumière Noire"   Ven 31 Aoû - 17:29

Nom: Hikari
Prénom: Kuro
Âge: 17 ans
Année: 7ème année
Sexe: Masculin

Caractère: A la suite du tragique incident, Kuro changea bien vite de caractère. Lui qui était si enjoué, souriant et amusant auparavant devint sinistre, associable, violent et versatile. En effet, ce dernier point est devenu l'un des plus important désormais car Kuro changeait d'humeur sans raison valable. Il ne souriait plus, restait seul, n'adressait plus la parole à quiquonque... Il devint très autonome, délaissant bien vite les amis qui lui restait, préférerant toujours se tenir dans l'ombre, et non dans la lumière. Têtu, peu bavard, Kuro semblait s'éteindre de plus en plus, se rendant invonlontairement un peu plus détestable chaque jour...

Histoire:

07 Février 1990
Un homme courait sous la neige qui tombait drue. Les flocons lui humidifiaient le visage, mais peu lui importait. Ses pas s'enfonçaient dans l'épais manteau blanc qui recouvrait entièrement le béton des avenues qu'il empruntait, laissant des profondes traces de chaussures en cuir. L'homme aux cheveux noirs et aux yeux bleus qui courait, portait beaucoup de cuir en cette soirée. Chaussure, manteau, malette... Il ressemblait fort à un homme d'affaire. Seule ombre noircissant le tableau: son visage était rouge de froid.

Au bout d'un certain temps, cet homme s'arrêta de courir. Il était arrivé devant un grand édifice aux murs blanc, orné d'une magnifique croix rouge. Un hopital. Celui-ci était immense et moderne. Il y avait deux parkings, un extérieur et un sous-terrain, sans pour autant laisser le modernisme envahir l'espace vert qui entourait le bâtiment. Malgré la neige, il était impossible de ne pas s'aperçevoir qu'il y avait de l'herbe fraîchement tondue, des arbres dont les branches étaient régulièrement coupées, et même les quelques fleurs qui avaient survécues à ce rude hiver semblaient avoir été récemment arrosées.

Mais l'homme ne s'arrêta pas un seul instant afin de contempler cette merveille de la nature. Il entra tout simplement dans le bâtiment, sans avoir besoin de pousser les portes car celles-ci étaient automatiques, et se drigea à grand pas vers l'acceuil. Une chance, la file d'attente n'était pas longue, seule une personne résidait devant lui. Cette personne était un homme d'âge mur aux cheveux grisonnants et aux yeux froids. Il parlait avec la jeune infirmière de l'acceuil, s'exprimant à voix haute accompagné de grands mouvements des bras. L'infirmière lui répondait tranquillement, de sa voix douce mais lasse. L'homme s'impatientait, il n'avait pas le temps d'attendre. Aussi poussa-t-il la personne d'âge mur, tandis que ce dernier protestait violemment, et s'adressa-t-il à l'infirmière qui, étrangement, semblait soulagée.


«Je voudrais savoir dans quelle chambre se trouve Rina Hikari. C'est le docteur Tyuki qui s'en occupe.
-A quel service je vous prie?
-Quel service? Mais je n'en sais rien moi! Service accouchement sans aucun doute!»

L'infirmière eu un sourire qui semblait à la fois désabusé, ironique et emprunt de pitié, mais elle se mit à chercher dans les fichier de l'ordinateurs qui se trouvait près d'elle tandis que le vieil homme s'énervait toujours d'aoir été écarté de «la place qui lui revenait de droit». Au bout de quelques secondes, le regard de l'infirmière brilla, puis elle se tourna vers l'homme.

«Vous la trouverez chambre 204B, à l'étage 5. Toutes mes félicitations pour cet heureux évenement Monsieur.»

Sans un remerciement, l'homme partit en direction des ascenceurs tout en essquissant une grimace de dégoût. Lui ne considérait pas cela comme un heureux événement bien au contraire. Pour lui, plus que les félicitations, ce qui aurait été de rigueur dans pareil cas serait plutôt les condoléances. Il entra dans l'ascenceur et appuya sur le bouton de l'étage cinq. Heureusement, il était seul dans l'ascenceur, ce qui lui permit de poser au sol sa malette et de retirer sa veste en cuir, dévoilant ue chemise blanche dont il ressera légèrement la cravate. Il remuait ses sombres pensées lorsque l'ascenceur s'arrêta, produisant un petit bruit. Il reprit sa malette, mit sa veste sous le bras et s'avança vers la chambre 204B.

Il avait eu peur d'entendre des cris et des pleurs de nourisson à travers les murs, voire de voir sortir une sage femme de la pièce avec une paire de tenaille lui demander de couper le cordon ombilical. Ou d'entrer dans une pièce pleine de sang. Mais rien de tout cela. Après quelques instants d'hésitations, il frappa juste deux petits coups à la porte de la salle et recula de quelques pas.


«Entre»

La voix était faible, mais l'homme l'avait entendue et savait non seulement d'où elle provenait mais aussi de qui elle provenait, ceux qui le fit frissonner. Néanmoins, il poussa la porte et entra. La pièce dans laquelle il entra était immaculée, toute aussi blanche que l'étaient les murs de l'hopitaux. Seule différence de l'extérieur, il restait quelques appareils dans la salle... Et, sur un lit, se trouvait une jeune femme qui tenait dans ses bras un nouveau-né. Cette jeune femme semblait fatiguée, épuisée même. Ses longs cheveux roux ondulés lui tombaient élégament sur la taille et ses yeux verts d'eau dardaient d'un regard triste et impenetrant la fenêtre qui donnait vue sur les flocons de nege tombants du ciel noir.

«Bonsoir Kiko. Je suis contente de voir que tu ne t'es pas dérobé cette fois-ci. Viens t'assoir près de moi, il y a un siège.
-Ri...Rina... Je...
-Assied-toi!»

La douce voix de Rina était alors devenue aussi dure que du roc et aussi tranchante qu'une lame. Kiko en aurait pleuré si sa dignité ne len avait pas empêché. Il n'avait pas envie d'obéir à cette femme, mais il le devait. Il le fallait. Aussi s'installa-t-il sur la chaise inconfortable qui se trouvait près du lit de Rina, tout en évitant de la regarder.

«Pou... Pourquoi tu ne m'as pas prévenu que tu étais enceinte?
-Je te ferai remarquer que tu es parti sans me laisser le moindre mot ni le moindre moyen de te joindre. Tu as même menti sur ton nom!
-C'est vrai, je suis désolé.
-C'est bien beau d'être désolé Kiko, mais ça n'avance à rien! Que comptes-tu faire maintenant?
-M...Moi?
-A qui d'autre crois-tu que je parle?»

Cela se lisait sur le visage de Rina: elle était furieuse, excédée, et agacée. Kiko baissa les yeux et se replia sur lui-même. Il savait que sa réponse ne plairait pas à Rina, mais il avait pris sa décision.

«Je n'en prendrai pas la responsabilité Rina.
-QUOI? TU...
-Laisse moi parler je t'en prie. Quand on s'est connus je n'avais pas prévu ça... J'étais jeune et...
-Je sais, je n'étais censée être qu'un coup d'un soir! Mais je me fiche du passé Kiko! Maintenant tu as un enfant et tu dois t'en occuper! Je ne l'élèverai pas seule!
-Mais j'ai un poste important, des responsabilités et...
-Peu m'importe! Tu n'es qu'un sa*aud Kiko, je le savais déjà! Mais alors à ce point...
-Nous ne somes pas mariés alors voilà ce que je te propose: tu gardes l'enfant seule, ou je le garde seul. Celui qui ne prend pas l'enfant ne le revoit plus jamais. Fin.»

Rina se mordit les lèvres si fort qu'un filet de sang dégoulina sur son menton tandis que Kiko la regardait avec une satisfaction non-contenue. Il avait prit le dessus et tout deux le savaient, car Rina voulait cet enfant de tout son être. Elle baissa les yeux vers le petit garçon qui dormait dans ses bras, puis les releva lentement vers Kiko.

«Soit. Je le garde. Mais tu me donneras de l'argent tous les mois pour que je subvienne à nos besoins. Cinq mille. Je sais que tu gagnes bien plus Kiko, alors ne refuse pas où tu auras affaire à moi! Je peux détruire ta vieet tu le sais! Ton entreprise ne supporterait pas d'apprendre que tu as un enfant illégitime.»

Cette fois-ci, Rina avait reprit le dessus. Tous deux savaient que Kiko n'aimait rien de plus au monde que son travail. A part s'amuser avec les femmes avant de les jeter comme il l'avait fait avec Rina bien entendu. Kiko rejeta sa tête en arrière en signe de défi, mais, voyant le regard de la jeune mère, arrêta tout de suite sa manoeuvre d'intimidation.

«C'est entendu.
-Dans ce cas, adieu.
-Adieu.»

Et il sortit de la pièce. Dans un sens, il avait gagné la bataille. Dans l'autre, il était perdant. Mais peu lui importait car il savait désormais qu'il n'aurait pas à s'occuper de l'enfant. En claquant la porte, il entendit Rina fredonner d'un air satisfait «Désormais, tu t'appeleras Kuro. Kuro Hikari». Il partit d'un grand éclat de rire. Lumière Noire... Quel nom ridicule!

07 Février 2007
L'ambiance était magique dans cette belle maison occupée par Rina et Kuro. Aujourd'hui, une grande fête avait lieu pour fêter l'anniversaire des 16 ans du jeune homme. Les amis étaient tous conviés et tous riaient autour d'une grande table. Kuro était à l'extrémité de celle-ci, parlant avec son meilleur ami assi à sa droite, Shin. Ils étaient amis depuis que Rina avait emménagée ici afin de bien s'occuper de Kuro, une mission qu'elle avait réussie à merveille car le jeune homme était heureux et épanoui. Soudain, la lumière s'éteignit et Rina arriva avec un gâteau au chocolat qu'elle avait passé la journée à confectionner. Elle le posa devant son fils tandis que les invités regardaient vaciller les faibles flammes des seize bougies du gâteau. Tous étaient heureux. Kuro inspira et souffla les bougies qui s'éteignirent, laissant la pièce envahie par l'obscurité tandis que les vivas et les rires montaient.

08 Février 2007
Kuro augmentait ostensiblement le volume de la radio. Il était dans la voiture avec Rina, car tous deux avaient prévus de passer le week-end à la mer. Ils souriaient et échangeaient des coups d'oeil complices, encore emplis des images de la fête de la veille. Soudain, Kuro sentit un choc. Rina hurla.

«ATTENTION!»

La voiture en percuta une autre. Les flammes prirent d'un coup, embraisant la voiture de Rina. Kuro, à moitié assomé, parvint à en sortir à temps. Mais pas Rina. Le jeune homme criait, pleurait. Il se sentait coupable. Les pompiers arrivèrent. Les ambulances aussi. Un infirmier dégagea Kuro du corps calciné de sa mère auquel il s'était agrippé faiblement et l'emporta dans l'ambulance tandis qu'il se démenait pour rester près de sa mère, frappant de toutes ses forces le pauvre homme. Les portes de l'ambulance se refermèrent sur Kuro. Un bruit de sirène. Puis, plus rien.

31 Août 2007

Kuro était enfin sortit de l'hopital. Il n'était guéri que de plaies qui lui semblaient insignifiante, car la véritable meurtrissure venait de son coeur qui s'était brisé le lendemain de ses seize ans, lorsqu'il avait perdu sa mère, le seul être qui lui était cher. De plus, il avait reçu, la veille de sa sortie de l'hopitale, un coup de téléphone du père qu'il n'avait jamais connu lui annonçant qu'il ne paierait plus la pension étant donné que Rina n'était plus de ce monde mais qu'il l'avait inscrit dans un pensionnat. Kuro prenait aujourd'hui le bus en direction de ce «Daina Pensionnat» dont il n'avait jamais entendu parler, et dont il n'avait pas la moindre envie d'entendre parler, car toute envie avait quitté son âme.


Physique: Kuro est un très beau jeune homme. Sa mère étant d'origine Chinoise, il hérita de certains traits de cette contrée comme les yeux noirs et bridés. Sinon, on lui avait dit qu'il ressemblait à son père par la couleurs de cheveux (noir) tout autant en bataille. A force de faire du sport, Kuro dévelloppa une musculature impressionante pour son âge. Niveau vêtement, il adapte la mode à ce qu'il aime et n'aime pas. Il a un percing argenté à l'oreille gauche et un tatouage sur la partie gauche du torse ressemblant à s'y méprendre à un dragon.

Aime: Rina, sa défunte mère
N'aime pas: Kiko, son père ; la date du 04 Février 2007

Comment avez-vous decouvert ce forum: KMM Top-sites
Avez-vous lu le réglement: Oui ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori Ankoku
~5e année~
avatar

Nombre de messages : 754
Age : 27
Localisation : Dans une sombre bibliothèque...
Date d'inscription : 29/04/2007

Feuille de personnage
Suit les cours de: Ecologie, Escalade et Littérature [Prof de Disgn]
Ami(e)s: That is the question! x3
Amour: ///

MessageSujet: Re: La "Lumière Noire"   Ven 31 Aoû - 20:13

Bienvenue à toi au pensionnat! ^^

J'aime beaucoup ton histoire! *-*
Qui est longue d'ailleur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://matsudai-mangas.darkbb.com/index.htm
Kuro Hikari
~7e année~
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Suit les cours de:
Ami(e)s: Mori?
Amour: XD

MessageSujet: Re: La "Lumière Noire"   Ven 31 Aoû - 21:49

Arigatô Mori-chan! ^^

Oui mes histoires sont souvent longues! ^^"
Mais ça me fait plaisir que tu l'aies lue! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori Ankoku
~5e année~
avatar

Nombre de messages : 754
Age : 27
Localisation : Dans une sombre bibliothèque...
Date d'inscription : 29/04/2007

Feuille de personnage
Suit les cours de: Ecologie, Escalade et Littérature [Prof de Disgn]
Ami(e)s: That is the question! x3
Amour: ///

MessageSujet: Re: La "Lumière Noire"   Sam 1 Sep - 1:13

Oui, même moi je fait pas mieux... ^^

Enfin, de rien! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://matsudai-mangas.darkbb.com/index.htm
Harumo Isuka
~Directrice~
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 24
Date d'inscription : 11/03/2007

Feuille de personnage
Suit les cours de: ~Directrice et prof'~
Ami(e)s: ~Tous mes petit élèves !!~
Amour: ...

MessageSujet: Re: La "Lumière Noire"   Dim 2 Sep - 12:16

*O*
Jolie n'histoire ^^

--> Validation et bienvenue ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dainapensionnat.forumactif.fr
Kuro Hikari
~7e année~
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Suit les cours de:
Ami(e)s: Mori?
Amour: XD

MessageSujet: Re: La "Lumière Noire"   Dim 2 Sep - 15:38

Arigatô Harumo-sempai!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Tekaya
~6e année~
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 23
Date d'inscription : 01/04/2007

Feuille de personnage
Suit les cours de:
Ami(e)s: Kyoko et Yatsu ^0^
Amour: Yatsu!!

MessageSujet: Re: La "Lumière Noire"   Lun 3 Sep - 17:45

Welcomeuh ^_^

J'avoue très jolie histoire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro Hikari
~7e année~
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Suit les cours de:
Ami(e)s: Mori?
Amour: XD

MessageSujet: Re: La "Lumière Noire"   Lun 3 Sep - 19:33

Merci ^^
Très jolie signature!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Tekaya
~6e année~
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 23
Date d'inscription : 01/04/2007

Feuille de personnage
Suit les cours de:
Ami(e)s: Kyoko et Yatsu ^0^
Amour: Yatsu!!

MessageSujet: Re: La "Lumière Noire"   Jeu 20 Sep - 22:05

A bon? 0.0 C'est gentil(Mias c'est juste un avatar lol xD)


Jze lock

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La "Lumière Noire"   

Revenir en haut Aller en bas
 
La "Lumière Noire"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Campagne "Royaume des Cieux" : scénario second "La Vierge Noire"
» "Je vous assure, je suis du côté de la lumière~?" - Cyn'del Lanfear
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.
» Le" j'accuse "de Fidel par Vernet Larose
» "little kiki", you represent the future of haiti !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daina Pensionnat :: ¤ Avant de commencer ¤ :: Présentation-
Sauter vers: